FacebookInstagramLinkedInmenu-iconicon-playscroll-downsearchTwitterShapeYouTube
Menu
mer. janvier 16 09:00 2019 dans les catégories Communiqués produits, Actualités de la société

Les classes de l’extrême au Groenland – Autour des glaciers avec les Nokian Hakkapeliitta

Sept hommes, trois véhicules et 5 000 kilomètres de glace. Au Printemps dernier, l’expédition américano-islandaise s’est rendue en 20 jours sur la côte sud du Groenland l’endroit le plus septentrional de la terre. Un des véhicules de l’équipe, construit par Arctic Trucks, a été équipé des pneumatiques Nokian Hakkapeliitas 44 qui tolèrent le froid hivernal. Cette aventure sauvage dans le climat arctique impitoyable était un test rude pour les participants, mais aussi pour l’équipement.

Vidéo des classes de l’extrême au Groenland.

Les pneumatiques Nokian Hakkapeliitas 44 ont réussi à faire face à sept tests sévères. L’aventure, nommé Expeditions7, a débuté à Isortog à la pointe sud du Groenland pour se diriger vers Wulff Land à l’extrême nord. La partie la plus importante du road trip s’est déroulée au sommet du glacier continental, qui s'étend sur plusieurs milliers de kilomètres de long avec plus de trois kilomètres d'épaisseur à certains endroits.

Les classes de l’extrême au Groenland – Autour des glaciers avec les Nokian Hakkapeliitta

Tout au long du voyage, les membres de l’expédition ont recueilli des renseignements météorologiques ainsi que des échantillons de neiges et de glace, qu’ils ont par la suite remis aux universités pour des recherches scientifiques. L'expédition a duré près de trois semaines avant que le groupe arrive dans le village de Sisimiut sur la côte ouest du Groenland. La distance totale parcourue était de 5 169 km.

Aller de l’avant malgré les défis

Les conditions difficiles du Groenland ont poussé la dextérité des conducteurs et des véhicules à l’extrême. En effet, au cours du processus de préparation, l'un des véhicules est tombé partiellement dans une rivière couverte de glace.

« Le plus difficile de trouver une route sûre depuis la rivière couverte de glace jusqu'à l'épaisse couche de glace continentale », explique Emil Grimsson, l'un des fondateurs d'Arctic Trucks, qui a également pris part à l'expédition.

« Nous roulions sur la mince glace de la rivière lorsqu’un de nos véhicules est tombé dedans. Heureusement, c’est la seule chose dangereuse qui soit arrivée. Mais Nous avons quand même débuté notre séjour avec quelques jours de retard. »

L’expédition a dû faire face à un bon nombre de défis tout au long du parcours. Les conditions météorologiques hivernales variables et les toiles blanches sans visibilité ont parfois ralenti la progression. Sur les étapes les plus lentes du trajet, les véhicules ne pouvaient parcourir que 10 kilomètres par heure. Les températures les plus basses enregistrées ont été de -40°C.

Cependant, le Groenland a également montré toute sa beauté durant l'expédition.

« Voir la taille du glacier dans son ensemble fut époustouflant », relate M. Grimsson. – « L’arrivée à Wulff Land après des jours de conduite sur glace a également été mémorable. Le lieu était impressionnant… presque surréaliste. Je ne pense pas que quelqu’un avait auparavant conduit une voiture aussi loin au nord du Groenland. »

Pousser les limites de l’équipement

Les paysages arides, beaux et intacts du Groenland ne sont pas route facile, même pour les conducteurs les plus expérimentés habitués à l’hiver. C'est pourquoi l'expédition s'est appuyée sur du matériel de pointe pour survivre aux glaciers, aux terrains rocheux et aux bancs de neige.

L’équipe a choisi trois véhicules construits sur mesure par l’entreprise islandaise Artic Trucks - les mêmes types de véhicules que ceux utilisés pour les expéditions en Antarctique. Le véhicule le plus récent était équipé des Nokian Hakkapeliitta 44. Le pneu a une bande de roulement faite sur mesure pour offrir à la fois adhérence et durabilité dans les conditions très froides.

« Je voulais utiliser les Hakkapeliittas de Nokian en me basant sur mes expériences antérieures que j’ai eu avec eux. Ces pneus permettent de maitriser la route en conditions extrêmes et fonctionnent incroyablement bien, même à des températures aussi basses que -40 degrés », a déclaré M. Grimsson.

Un pneu Nokian Hakkapeliitta 44 pèse 70 kg et mesure plus d'un mètre de diamètre. Ce pneu robuste, qui a vu le jour l'année dernière, est le fruit d’une longue coopération entre Nokian Tyres et Arctic Trucks.

« Dans la neige molle, il faut de gros pneus avec suffisamment d'espace pour l'air », explique M. Grimsson. – « Vous pouvez ajuster la longueur de la surface de contact du pneu en régulant la pression de gonflage. Un pneu large a une meilleure capacité de charge et ne s'enfoncera pas aussi profondément dans la neige qu'un pneu étroit. »

Va-t-on avoir assez d’essence ?

L’une des étapes les plus importantes dans le processus de pré-planification a été de calculer la consommation de carburant avec précision. On ne trouve pas de station-service dans le glacier.

« Heureusement, nous avons terminé l’expédition en consommant moins de carburant que ce que nous avions estimé. - Les Nokian Hakkapeliittas ont une bonne économie de carburant. Toute l’équipe a transporté plus de la moitié du carburant dans des traineaux tractés derrière les véhicules. »

« Ce fut la première fois que nous faisions le plein de carburant dans les réservoirs des traîneaux derrière les voitures », se rappelle Grimsson. – « Nous avons lutté pour fixer les vessies sur les traîneaux et pour empêcher les traîneaux de s'effondrer sur les terrains dangereux. »

Une expérience unique

L'aventure de trois semaines a transformé les sept membres de l'expédition en une équipe soudée où chacun a fait sa part, de la cuisine à la réparation des véhicules en passant par la photographie.

Alors, comment était le voyage ?

« Sincèrement une expérience unique à faire au moins une fois dans sa vie », raconte Grimsson. – « Des voyages comme celui-ci t’emmènent dans une autre réalité. Tu peux simplement te concentrer sur l’instant présent, profiter du moment et oublier tout le reste. »

Les membres de l'équipe d'expédition étaient : Greg Miller (leader), Scott Brady, Clay Croft, Jon Solberg et Kurt Williams des États-Unis, ainsi qu'Emil Grimsson (co-leader) et Torfi Johannsson d'Islande.

Photos and vidéos: www.nokiantyres.com/Hakkapeliitta44_photos

Contacts :

Cloé Rougeyres, Consultant Weber Shandwick, 01 47 59 56 08, crougeyres@webershandwick.com

Margaux Fievet, Account Manager Weber Shandwick, 01 47 59 56 05, mfievet@webershandwick.com