FacebookInstagramLinkedInmenu-iconPinicon-playscroll-downsearchTwitterWhatsappYouTube
Menu
dim. avril 5 10:04 2020 dans les catégories Communiqués produits, Actualités de la société

Nokian Tyres prend des mesures de précautions pour assurer la poursuite de l’activité

Nokian Tyres et Vianor continuent de suivre l’actualité liée à l’épidémie COVID-19 et ont pris des mesures appropriées pour leurs collaborateurs, leurs activités commerciales et leurs clients. La priorité est d’assurer la santé et la sécurité des collaborateurs et de minimiser l’impact sur les clients. Voici une mise à jour sur les mesures prises par Nokian Tyres pour gérer cette situation.

En raison des impacts que causent la crise sanitaire, Nokian Tyres cesse temporairement la production dans ses usines afin de garantir la santé et la sécurité de ses collaborateurs.

La fermeture de l’usine de Dayton est effective depuis le vendredi 27 mars et durera au minimum deux semaines. L’arrêt de la production dans l’usine russe de l‘entreprise prendra effet dès le lundi 30 mars pour une semaine minimum. Nokian Tyres continuera à approvisionner ses clients par l’intermédiaire de ses entrepôts régionaux.

Nous avons mis en place les dispositifs nécessaires dans les deux usines et sommes prêts à suivre les directives fournies par les autorités locales. Nokian Tyres continuera à prendre toutes les mesures raisonnables et nécessaires pour aider à limiter la propagation de COVID-19 déclare Esa Eronen, Senior VP, Supply Operations chez Nokian Tyres.

Bien que la Russie ait fermé ses frontières le dimanche 29 mars, le transport routier de marchandises est fluide. L’usine de Vsevolozhsk est située à environ 35 kilomètres de Saint-Pétersbourg, et permet, pour le moment, à l‘entreprise de fonctionner normalement. Nokian Tyres surveille en permanence l’évolution de la situation pour en atténuer l’impact.

Des négociations concernant l’ensemble du personnel basé en Finlande au siège de Nokian Tyres plc, Nokian Heavy Tyres Ltd, Vianor Holding Oy et Vianor Oy ont pris fin le vendredi 27 mars. En conséquence, l’entreprise aura recours au chômage technique qui concernera l’ensemble des 1 630 collaborateurs en activité en Finlande. La durée du chômage technique varie en fonction de la mission, jusqu'à un maximum de 90 jours par salarié au cours de cette année. Sur le site de Vianor Oy, cette durée est étendue jusqu’en février 2021.

L’usine Nokia, située en Finlande, sera fermée à compter du 6 avril. Cette fermeture concerne à la fois la production de pneus pour voiture de tourisme, et également la production de Nokian Heavy Tyres. Celle-ci vise à empêcher la propagation du virus COVID-19.

Nokian Tyres suit de près les mises à jour de l’Organisation Mondiale de la Santé ainsi que les directives émises par les gouvernements locaux dans toutes les régions où les activités sont opérées. L’entreprise prend toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité de ses collaborateurs. De plus, tous les voyages d’affaires sont temporairement suspendus et les collaborateurs ne peuvent plus effectuer de réunions physiques jusqu’à nouvel ordre. Dans la plupart des pays, Nokian Tyres a mis en place le télétravail pour tous les postes pour lesquels cela est possible.

L’entreprise a mis en place des règles de quarantaine à l’intention de ses collaborateurs qui voyagent à l’échelle internationale dans les régions où l'épidémie est importante. Tous les voyageurs, qu’ils soient d’affaires ou de loisirs, doivent demeurer en quarantaine pendant 14 jours après leur retour.

En Espagne, les travaux de construction sur le site du nouveau centre d’essai ont été interrompus. Les entrepreneurs reprendront le travail dès que la sécurité sera assurée, ce qui engendrera un certain retard sur le projet.

Depuis le début de l'épidémie en Chine, l’entreprise a activé son programme mondial de continuité des activités et pris toutes les mesures en son pouvoir pour assurer la sécurité des employés et la livraison aux clients. La résilience stratégique est la force du réseau de livraison de Nokian Tyres. Des précautions supplémentaires ont par ailleurs été prises pour assurer les livraisons aux clients et les visites ont été interdites dans les usines.

A ce jour, il est peu probable que le COVID-19 provoque une pénurie de matières premières qui mettrait en danger la production de Nokian Tyres plc. L’entreprise a pris des mesures supplémentaires en matière de gestion des risques pour atténuer les répercussions sur la chaîne d’approvisionnement.

La plupart des fournisseurs de matières premières de l’entreprise opérent normalement. Toutefois, l’entreprise constate des retards d’acheminement et de livraisons. Nokian Tyres dispose de stocks de sécurité qui couvrent les retards constatés jusqu'à présent et ceux des semaines à venir. Nokian Tyres travaille par ailleurs avec des fournisseurs d’appoint. L‘entreprise suit la situation de près et met à jour l'état des stocks à mesure que la situation évolue.

Téléchargez les visuels

Nokian Tyres met régulièrement ses informations à jour, pour les consulter, cliquez ici.

Contacts presse:

Jaroslav Nálevka, PR Manager McCann Prague, 00420 725 865 874,
jaroslav.pr@mccann.cz

Zuzana Seidl, PR Manager Nokian Tyres CE, 00420 603 578 866,
zuzana.seidl@nokiantyres.com

Manon Bréchot, Junior Associate Weber Shandwick, 07 63 10 69 96, mbrechot@webershandwick.com