FacebookInstagramLinkedInmenu-iconPinicon-playscroll-downsearchTwitterWhatsappYouTube
Menu
ven. février 7 12:18 2020 dans les catégories Communiqués produits, Actualités de la société

Une enquête menée par Nokian Tyres révèle qu’en hiver les conducteurs européens craignent particulièrement les excès de vitesse et les chaussées glissantes

Près de la moitié des conducteurs européens pensent que les excès de vitesse représentent le plus grand risque lorsque l’on conduit en hiver. D’autre part, la majorité les conducteurs européens interrogés dans le cadre d’une étude YouGov réalisée par Nokian Tyres, perçoivent comme une menace les routes glissantes et enneigées. Pour les cinq pays interrogés (Allemagne, France, Italie, Pologne, République tchèque) lorsqu’il est question de rendre les routes plus sûres en hiver, la réponse commune converge vers l’utilisation de pneus-neige spécifiques.

Selon l’enquête menée par Nokian Tyres*, les conducteurs européens perçoivent la vitesse comme étant le plus grand risque sur la route en hiver, avant même les routes mal entretenues, la météo capricieuse ou le manque de visibilité dû aux conditions atmosphériques, par exemple le fait qu’en hiver, la nuit tombe plus rapidement qu’au cours des autres saisons.

Le danger lié à l’excès de vitesse est particulièrement souligné par les conducteurs polonais (57%) et allemands (56%). Il est également considéré comme le risque principal en période hivernale par les conducteurs tchèques (52%) et italiens (43%). Seuls les conducteurs français (45%) perçoivent les routes glissantes et enneigées comme le risque le plus important, et seulement 32% d’entre eux affirment que les excès de vitesse représentent le comportement le plus dangereux sur la route. A l’exception de l’Allemagne, pour les autres pays, les routes gelées apparaissent comme la deuxième plus grande menace existante. De manière générale, le troisième facteur identifié par les conducteurs européens comme étant le plus dangereux se trouve être la distance de sécurité entre les véhicules, jugée insuffisante, majoritairement par les conducteurs allemands.

Des pneus-neiges spécifiques

En moyenne, seuls 29% des personnes interrogées ont indiqué que l’utilisation de pneus usés représente un danger sur la route et se positionne donc comme un des derniers critères de danger pour les conducteurs européens. En revanche, lorsque l’on interroge les conducteurs sur les moyens à mettre en œuvre pour assurer une conduite sûre et confortable en hiver, la plupart d’entre eux prônent l’installation de pneus-neige spécifiques.

Pour surmonter les caprices de l’hiver européen, le deuxième moyen le plus efficace est de vérifier la profondeur de rainure des pneus, tandis que la troisième étape la plus importante est de surveiller régulièrement le système de freinage.

L’enquête a révélé des résultats quelque peu contradictoires : d’un côté, les personnes interrogées ne considèrent pas que rouler avec des pneus usés constitue un facteur à risque en hiver ; mais d’un autre côté, ils conçoivent que rouler avec des pneus-neige spécifiques et vérifier la profondeur de rainure des pneus pourrait potentiellement améliorer la sûreté sur la route.

« Les pneus représentent le premier et le seul contact avec la route, et leur état est crucial lorsque l’on parle de sécurité routière comme freiner sur une route enneigée ou changer brusquement de voie sur un asphalte glissant à cause de la neige fondue. L’utilisation de pneus usés va réduire la distance de freinage et rendra le contrôle de sa voiture plus difficile, surtout lorsque la route est glissante. De plus, les pneus ne peuvent pas évacuer la neige qui s’accroche, ce qui les rend plus lisses et fait disparaître les sensations de la route lorsque l’on conduit, » déclare Martin Dražik, Product Manager chez Nokian Tyres Europe.

Il convient de noter que seulement quelques conducteurs européens voient une certaine utilité à installer leurs chaînes sur la route en période hivernale : 14% d’entre eux indiquent qu’elles représentent un facteur d’amélioration de la sécurité sur la route. Cela est probablement dû au fait qu’elles ne sont nécessaires que par temps de conduite sur des montées et passages très raides, comme dans les montagnes par exemple ; cela explique donc pourquoi cet équipement est très important pour un quart des français et presque autant d’italiens.

Quand doit-on changer ses pneus ?

Nokian Tyres est l’inventeur et l’expert des pneus-neige depuis plus de 80 ans. Alors que les pneus contribuent à la fois à la sécurité et à la performance des particuliers, peu de conducteurs savent évaluer le moment opportun de changer les pneus neige. En France, la profondeur de rayure minimum légale est de 3 millimètres.

Pour faciliter cette inspection, Nokian Tyres a mis au point sur ses pneus hiver le DSI (Driving Safety Indicator) breveté et le symbole du flocon de neige WSI (Winter Safety Indicator) indiquant de manière simple et rapide l’usure des pneus. Les nombres affichés sur la rainure indiquent la marge qu’il reste avant d’atteindre la profondeur maximale autorisée. Le symbole du flocon de neige reste visible jusqu’à ce que la profondeur de rainure atteigne 4 millimètres, profondeur maximale requise pour une conduite sûre en hiver. Dès que le symbole se dissipe, il est recommandé au conducteur d’acheter de nouveaux pneus-neige pour garantir sa sécurité.

*Ces données sont basées sur une enquête en ligne de Nokian Tyres dirigée par la YouGov research company de décembre 2018 à janvier 2019. L’étude sur les pneus d’hiver a été menée dans cinq pays (Allemagne, France, Italie, Pologne et République Tchèque) et chacun d’entre eux compte entre 500 et 2000 réponses.

Télécharger les visuels

Contacts presse :

Jaroslav Nálevka, PR manager McCann Prague, 00420 725 865 874,
jaroslav.pr@mccann.cz

Zuzana Seidl, PR manager Nokian Tyres CE, 00420 603 578 866,
zuzana.seidl@nokiantyres.com

Manon Bréchot, Consultante Weber Shandwick France, 07 63 10 69 96,
mbrechot@webershandwick.com